CHAMBRES HYPERBARES

Selon la Haute Autorité de Santé, l’oxygénothérapie hyperbare est « une modalité thérapeutique d’administration de l’oxygène par voie respiratoire à une pression supérieure à la pression atmosphérique standard. Elle est définie comme l’inhalation d’oxygène pur (O2 à 100 %) par un sujet placé dans une chambre d’acier ou de polymère, à des pressions supra-atmosphériques (1,5 à 3 ATA) pendant au moins 90 minutes ». (Janvier 2007)

Dans le milieu hospitalier, la chambre hyperbare est un équipement habituellement utilisé pour traiter en urgence des pathologies lourdes, comme par exemple les intoxications au monoxyde de carbone, les accidents de plongée (accidents de décompression), les écrasements de membres ou encore les retards de cicatrisation.

Kino B a adapté le process d’oxygénothérapie hyperbare en ramenant l’oxygène pur inhalé à 97% et à une pression supra-atmosphérique de 1.3 ATA (ce qui correspond à une plongée d’environ 4 mètres). Ainsi, les bienfaits de l’oxygénothérapie hyperbare sont offerts à TOUS, hors de toute contrainte (personnel de formation spécialisée) et sans danger dans la mesure où le rythme et la durée des sessions sont respectés.

 

Kino B propose 2 modèles de chambres hyperbares, accessibles à tous (conseils à l’attention des utilisateurs disponibles dans la rubrique « Déroulement des séances »).

Modèle couché – Réf KBMC :

L’utilisateur est confortablement installé sur un matelas (+ 1 matelas ergonomique pour la version luxe). Un oreiller ainsi qu’une couverture ou un plaid sont conseillés pour encore plus de confort. De nombreuses surfaces transparentes, telles des hublots (7 au total sur ce modèle), permettent un éclairage naturel optimum à l’intérieur de la chambre hyperbare.

Pendant toute la durée de la session, l’utilisateur peut communiquer visuellement et oralement avec l’environnement extérieur à la chambre.

Lorsque que la chambre hyperbare est en pression, le diamètre du modèle couché (Réf KBMC) est de 80cm, ce qui permet une liberté de mouvements à l’intérieur de la chambre hyperbare. Il y a suffisamment d’espace pour un adulte accompagné d’un enfant (nous recommandons que les enfants de moins de 12 ans soient systématiquement accompagnés d’un adulte à l’intérieur de la chambre hyperbare lors des sessions). La longueur de 2,20m permet d’accueillir des personnes de grande taille.

Modèle assis – Réf KBMA :

L’utilisateur s’installe dans un fauteuil (lui-même posé sur un matelas) équipé de 3 points de réglages (repose tête / bassin / jambes). 2 surfaces transparentes (situées de chaque côté de l’utilisateur) permettent un éclairage naturel à l’intérieur de la chambre hyperbare. Nous conseillons l’utilisation d’un support pliant afin de pouvoir y poser un ordinateur ou un livre (plutôt que sur les genoux !).

Ce modèle assis plus adapté aux personnes qui ont des problèmes de mobilité.

Fonctionnement / Sécurité

Sur chaque modèle, les valves automatiques de sorties sont disposées de façon à optimiser la circulation de l’air dans la chambre hyperbare pendant les sessions (le compresseur d’air reste en fonction durant la totalité d’une session, renouvelant ainsi l’air en permanence). Elles sont aussi « inviolables », ce qui garantit le maintien de la pression à 1.3 ATA durant l’intégralité des sessions.

Les chambres hyperbares sont fabriquées à partir de matériaux non toxiques et homologués dans le milieu médical.

Les chambres hyperbares Kino B sont classées en dispositif médical IIB, ce qui garantit leur fiabilité ainsi que la sécurité d’utilisation. Les commandes (valve de pression/décompression, jauge de pression) sont doublées : à l’intérieur et à l’extérieur (ce qui permet une utilisation par une personne seule).
Un bouton de décompression d’urgence se situe à l’intérieur de chaque modèle.

Le compresseur d’air ainsi que le concentrateur d’oxygène captent tous les deux l’air ambiant, évitant ainsi le côté dangereux de la manipulation d’oxygène pur sous la forme de bombonnes ou de bouteilles

La structure en acier à l’intérieur de la chambre hyperbare a vocation à la maintenir dans sa forme lorsque celle-ci est hors pression (A noter que les chambres hyperbares Kino B peuvent être utilisées sans les structures en acier).

 

Encombrement

Les chambres hyperbares Kino B ne nécessitent qu’un faible encombrement : 6m2 seulement pour y installer les 3 éléments (la chambre hyperbare, le compresseur d’air et le concentrateur d’oxygène). Rappel : ne pas utiliser les appareils dans un environnement où la température ambiante excède 23°.

 

Composition de la chambre hyperbare

Chambre en polymère / Housse en coton et élasthanne (modèle couché – Réf KBMC) ou nylon (modèle assis – Réf KBMA)

 

Garantie de la chambre hyperbare

Les chambres hyperbares Kino B sont garanties 2 ans.

 

Entretien de la chambre hyperbare

Les chambres hyperbares Kino B ne nécessitent que très peu d’entretien.

Entre chaque utilisation, nous conseillons de laisser la chambre ouverte pendant 10 à 15 minutes ainsi que l’utilisation d’un spray antiseptique. Il est également conseiller de sortir le matelas après chaque session afin qu’il soit aéré.

Changement des filtres à air : le compresseur d’air est équipé de 6 filtres air (3 jeux sont fournis lors de la commande). La fréquence du changement de ces filtres dépend de la teneur en particules de l’air ambiant dans lequel il est utilisé. De manière générale, lorsque le compresseur devient plus bruyant ou se met à vibrer (le niveau sonore habituel se situe aux alentours de 60dB), il est temps de changer les filtres.

La chambre hyperbare en polymère se nettoie très facilement à l’aide d’un textile en microfibres et d’alcool ménager.

Les housses de matelas sont lavables en machine, à l’eau froide.

 

Stockage de votre chambre

Les chambres hyperbares Kino B doivent être stockées dans un endroit sec (température de -10° à 40°).

 

Quel modèle choisir ?

L’utilisation d’appareils équipés de batterie au lithium (mobile, tablette, ordinateur, liseuse, casque…) est autorisée durant les sessions. L’utilisateur a donc le choix entre le modèle assis, à l’intérieur duquel, confortablement installé dans le fauteuil, il pourra « s’occuper » (lecture, visionnage d’un film ou d’une série…) et le modèle couché, où comme dans un lit, il pourra se détendre et/ou faire une bonne sieste. Le modèle couché favorise le « lâcher-prise ».

 

Personnalisation des chambres hyperbares Kino B.

Sur simple demande lors de la commande, il est possible de personnaliser la housse de la chambre hyperbare : choix de la couleur et des imprimés (coût supplémentaire).